Association Jeux de Cartes à Collectionner et Evolutifs sur Nantes et sa région
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [CR] un nantais à Lyon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elwe_singolo
Légende Vivante
avatar

Nombre de messages : 841
Age : 36
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: [CR] un nantais à Lyon   Lun 14 Déc - 19:58

Compte rendu du « Poulidor ».

Je mets un peu de temps pour écrire ce CR car je l’avais déjà écrit en entier avant de cliquer sur le bouton annuler au lieu d’éditer et j’étais trop flémard pour recommencer. Mais allez, on prend son courage à deux mains et voici le CR du weekend end lyonnais (incomplet mais j’espère que vous m’aiderez à le compléter).

Je retrouvais à l’aéroport de Nantes Mathaplo, son frère et Harold. En effet, par rapport à l’année précédente qui nous était revenue un peu chère, pour cette année, easy jet a eu la bonne idée d’ouvrir une ligne low cost Nantes Lyon et au final l’aller-retour ne nous est revenu qu’à 40 euros (les lyonnais n’ont maintenant plus d’excuses pour ne pas venir aux utopiales ^^). L’attente à l’aéroport sera plus longue que le voyage en lui-même qu’on ne voir pas passer puisque nous lisons tous les BD oubliées par Fenrir lors de son passage à Nantes. En nous voyant, Mathaplo, spearmint et moi lisant tous les 3 une BD star wars, Katagena se moque de nous en déclarant que ça fait un peu des geeks allant à une convention chewbacca.

Arrivé à Lyon c’est, je crois, Mirgwael, qui nous emmène en voiture à la colloc’ du futur champion de France (un grand merci à lui). Première prise de contact, ça fait bizarre de coller un visage aux pseudos. Nous dormirons dans la chambre d’Arthur où trône un chewbacca en plastique et Kat’ continue à nous charrier sur la convention chewbacca. Nos hôtes nous ont préparé une délicieuses palette à la diable sauce moutarde, on se régale donc avant de se diriger à pattes vers le centre de Lyon. Visite de quelques bars et de leurs boissons alcoolisées, un bon moment passé sauf le retour toujours à pattes dans le froid qui est un peu difficile et qui sera même fatal à Mathaplo qui chopera la grippe le lendemain.

Le vendredi, réveil tôt (vers midi) et discussion âpres sur le méta et les decks testés ou pas en attendant l’arrivée des parisiens Fenrir et Tara, avec qui nous mangeons d’excellentes spaghetti bolognaises alors que Mathaplo est cloué au lit par le lait de pavot versé par les lyonnais la veille. Nous nous dirigeons le soir vers le restaurant dans lequel nous allons rencontrer les tourangeaux et le reste des lyonnais. Venant autant pour le CF que pour les spécialités culinaires lyonnaises c’est avec plaisir que nous avons pu gouter aux grasses préparations de la région. Le repas était délicieux : en entrée un saucisson brioché, un tablier de sapeur sauce gribiche en plat (que j’ai fini mais c’était tellement copieux que je n’ai pas réussi à finir celui du voisin) et une gelée de je-ne-sais-plus-trop-quoi en dessert. Je ne parle même pas du vin où nous avions pris une bonne bouteille avant de se rendre compte que le vin de table était tout aussi bon pour le prix (ce qui est rarement le cas à Nantes). Kat’ se met le jovial patron du sympathique restau dans la poche en lui offrant de trinquer au digestif ce qui nous permet de tester son rhum nigérian pas piqué des hannetons ainsi que son alcool aux plantes. Bref nous rentrons mais pas tout à fait droit. Un petit trône de fer plateau avant de se coucher (et j’ai joué au salaud m’alliant avec le seul joueur qui connaissait bien les règles pour aller taper sur ce pauvre Tara qui débutait, mais il aura droit à sa revanche le lendemain, ça m’apprendra à jouer la raclure).

Le grand jour attendu arrive enfin, j’ai emmené un deck que j’avais peaufiné depuis les utopiales, un lannister shadow sans trop d’inclinaisons (juste une cersei et 3 guildes) mais avec la moitié des cartes qui sont des shadows pour bénéficier aux mieux des tunnels du donjon rouge et des plots à claim de 2. Je savais que je ne gérais pas le lanni incli mais je savais aussi que ce deck, malgré ce que tout le monde disait, est bien plus difficile à jouer qu’il n’y parait et il n’y avait donc que 2 lannisters qui me faisaient peur parce qu’ils connaissaient très bien leur deck depuis longtemps : Artur et lyonnel lannister. Je savais que je pouvais gérer greyjoy sans trop problèmes ainsi que les targs mais je ne savais pas trop quant aux starks. J’ai aussi fait une erreur dans mon deckbuilding puisque j’ai retiré poignée de pièces d’or pour les guildes des alchimistes quand le pack est sorti et je n’aurais pas du, je n’avais pas eu assez de temps pour tester, c’est dommage et surtout de s’en rendre compte après le tournoi.

Round 1 : Bobdenar de Tours. Lannister shadow.
J’ai eu très peur au début en voyant sa maison et finalement ça a été puisqu’il ne s’agissait que du match miroir et lui aussi n’avait que peu d’inclinaisons. J’arrive à gérer tout du long de la partie, malgré le fait qu’il me pouille mes tunnels du donjon rouge doublés avec 2 bandits des rivières d’affilé. Donjon rouge me permet de garder le card advantage tout du long de la partie et l’arme martell finit d’achever les weenies qui lui restaient.
Victoire 1 – 0

Round 2 : Katagena de Nantes. Stark claim de 2
C’est très souvent que l’on rencontre un compatriote avec qui on a voyagé longtemps et c’est un peu dommage. Surtout qu’il me met une pression du tonnerre en enchainant les plots à claim de 2 (en plus je ne sors pas bien). Bref, il me roule dessus, son prix de la guerre se débarrassant à la fois des tunnels et du donjon rouge c’était alors impossible de redresser la barre.
Défaite. 1 – 1

Round 3 : Alekyne de Lyon. Greyjoy hiver ressource denial.
Une partie bizarre puisque sa mécanique va très bien tournée mais s’est révélée finalement à double tranchant puisqu’au 5e complot il révèle blockade (et moi le cité 1 0 2), au 6e assaut du Kraken (alors que c’est l’hiver), bref, pas de thunes pour lui alors que moi j’en ai un peu (enfin suffisamment pour poser un perso par tour). Ce fut dur mais j’arrive finalement à l’emporter.
Victoire 2 – 1

Round 4 : et là j’ai un trou énorme, je ne me rappelle pas du tout de mon adversaire, ni de ma partie (si ce n’est que je la remporte puisque je finis à 3 victoires). Le black-out total, je suis désolé envers mon adversaire, je ne me rappelle même pas de sa maison (il me semble greyjoy mais je ne suis pas sur).
Victoire 3 – 1

Round 5 : Tara et son stark agressif
Tara nous avait déjà impressionné Kat’ et moi par l’assurance que Tara affichait envers son deck et il y a de quoi, quand vous vous prenez des epic events sur du claim de 2 en militaire, ça fait mal. C’est surtout prix de la guerre sur les tunnels et royaumes de l’ombre qui vont lui donner la victoire cependant, j’ai manqué de sous dans cette partie (forcément mes persos producteurs d’or valsaient trop vite au claim faramineux de 4) et c’est surtout lors de cette partie que poignées de pièces d’or m’auraient beaucoup plus servies que les guildes.
Défaite 3 – 2.

Comm ayant perdu lui aussi contre Katagena, je savais que ça allait se jouer entre nous deux. Et c’est finalement lui qui rentre en quart et moi qui échoue au pied. En même temps si c’était pour rencontrer arthur, je ne sais pas si j’y gagnais vraiment ^^. Petit tour au café avec les tourangeaux très sympathiques en attendant les quarts. Ils s’étaient bien préparé les bougres !

Pendant les quarts, j’aide un Mathaplo revanchard à monter son deck de multi du lendemain et nous descendant juste pour voir la fin du quart entre Katagena et Bobdenar, puis de remonter pour redescendre encourager Katagena contre Duda (enfin pas trop fort parce que Duda il a du sang de sauvageon).

Et arrive enfin la finale tant attendue mais le lion a été trop fort pour le louveteau, mais bon un nantais en finale ça se fête quand même et nous nous dirigeons donc vers un pub pour voir le match de rugby entre la France et la nouvelle Zélande. Malheureusement les pubs étant complets et n’ayant pas mangé, on finit dans un Kebab qu’on force à changer de chaine (20 personnes d’un coup ils n’ont pas réfléchi). La connexion est minable et l’image saute tout le temps, on a donc du mal à suivre le match, mais bon de toute façon on s’est pris une taule par des néo-zélandais revanchards et bien plus motivés que nous. On finit notre sandwich sous fort Alamo qui a bien vieilli.

Etant crevé je rentre avec les couches tôt (Alekyne, Arthur, Astrobatordorak, Mathaplo et Nathanael) en laissant les couches tard se murger une dernière fois en beauté (on a vu les photos le surlendemain, c’est du propre !). Un petit peu de sport pour monter Astro dans l’appart (ça fait du bien pour éliminer le gras du kebab) et c’est parti pour du deckbuilding des decks de mêlée du lendemain. Je monte un Greyjoy hiver pour Nathanael et un baratheon traité greyjoy pour moi avec tous les persos avec un mot clé (renom, furtif ou tueur) et une partie test entre le récent champion de France de joute, Arthur, et le futur champion de France de mêlée, Astro, qui bien sur remportera cette partie !

Enfin la mêlée commence le dimanche dans un bar métal du centre lyonnais :

Round 1 : Tara avec un baratheon renommé, Gourry avec lui aussi un baratheon bourré de renom et Astrobatordorak avec son targaryen basé autour de l’infâme viserys de Kings of sea.
Je pourris la partie avec mon agenda puisque les autres n’ont besoin que de 10 pour gagner, ce qui me permet de table talker à fond pour empêcher que les baratheons ne l’emportent trop vite. Astro part mal dans cette partie puisque nous jouons tous les complots fury of the stag, heureusement pour lui je redirige vers moi les défis pouvoir diriger contre lui et seul moi arrive à lui piquer le chevalier des fleurs. A noter qu’à cette partie tout le monde a sorti sa reine des épines (astro joue cité des ombres). Cependant je fais l’erreur d’aller chercher ma reine des épines lorsqu’un joueur me permet d’aller chercher un perso dans mon deck. Melissandre aurait été bien meilleure dans cette partie !! Quelle erreur de ma part, en plus je me focalise tellement sur les 2 autres baratheons que je ne vois pas qu’Astro pose deux persos avec renom qui lui permettra de remporter cette partie sur le fil. Je finis 2e à égalité avec Tara.

Round 2 : je retrouve Gourry et son baratheon, Ariakas et son stark défense et Comm avec un martell bizarroïde.
Encore une fois je pourris la table avec mon agenda. En set up je sors Robert Baratheon (celui qui se redresse quand il n’y a pas de cartes dans l’ombre) et des lieux. Ariakas sort un oiseau charognard et les paysans en armes et Gourry sort 2 kikis et Comm rien du tout. Il débute avec le complot qui choisit un adversaire qui choisit un perso pour le tuer. Arghhhh, avec Robert en jeu, évidemment Comm pense choisir Gourry ou Ariakas mais ça ne m’arrange pas du tout parce que j’ai les 2 armées Baratheon et greyjoy (celles qui se réduisent de 4 quant on contrôle un roi). Je négocie avec Comm de jouer une carte dans l’ombre et de ne pas la sortir (j’avais la reine des épines en main) s’il me choisit plutôt qu’un autre parce que ça m’aurait mis trop par terre de vois Robert mourir si vite. Comm accepte et je tue le paysan en armes d’Ariakas. Ouf le table talk a fonctionné à merveille et bien que je garde ma parole en posant mamie dans l’ombre et en ne la sortant pas, Comm fait la gueule quand je sors la grosse armée greyjoy alors que lui avait posé une oasis perdue. Je lui fais cependant remarquer qu’Ariakas ne possède que des furtifs et bien que Gourry n’ait pas encore posé de perso avec renom, ça ne saurait tarder. Bref je me méfie énormément d’Ariakas, mais ce dernier fait deux bourdes monumentales avec ses oiseaux charognards (il n’attaque qu’avec qu’un, oublie de faire la réponse, bref la totale) étant encore embrumé d’alcool de sa sortie de la veille ainsi que du manque flagrant de sommeil (un grand merci à Katagena pour ce travail d’équipe). Gourry pose ensuite le complot qui permet de faire deux défis pouvoir alors que j’ai révélé un complot avec 2 de prise, ce qui va me permettre de gagner 9 points d’un coup et de remporter la partie.

Malheureusement ça ne suffira pas et comme la veille, je finis au pied de la finale à égalité avec Tara. Mathaplo est cependant en finale et je place de gros espoirs sur lui, son deck multi étant très bien monté (forcément je l’ai aidé). Je suis aussi très content de voir le deck de Fenrir en finale puisque c’est une idée qu’il a eu en venant aux utopiales à Nantes. On se console en faisant la petite finale 100% nantaise entre les 5e, 6e, 7e et 8e.
Je retrouve Katagena avec un stark défense livre blanc, Nathanael et le greyjoy hiver que je lui ai monté la veille, et Joseph qui nous a fait immensément plaisir en s’inscrivant en tant que nantais alors qu’il vient de déménager à Lyon, avec un martell livre blanc lui aussi.
Nathanael fait une sortie super rapide mais est vite calmé par nous autres, Katagena et moi usons de notre table talk habituel mais il a été plus rusé que moi sur ce coup là en affirmant que son deck ne pouvait pas gagner 7 points de pouvoir en un tour, et ce cochon le fait grâce aux rois du nord, enfin sa combo passait !!!

Notre partie s’étant terminée rapidement, nous avons le temps de voir la finale. Comme Mathaplo semble s’en sortir très bien (il venait de craquer une colline), on se dit que c’est dans la poche et Kat’ et moi sortons dehors pour nous intoxiquer. Quand on revient, c’est la cata, Tara a une foule de perso en jeu dont renly roi qui empêche le viserys d’Astro de faire sa capa. Mais personne ne peut jouer valar sinon renly meurt et Astro remporte la partie. Mathaplo est à la traine, comme quoi le multi ça va très vite dans un sens comme dans l’autre. Fenrir attend patiemment son heure en tissant sa toile (ou plutôt en défaussant son deck). Je souffle à l’oreille de Fenrir qu’il oublie de prendre son pouvoir d’opposition (deux fois même) et il ne tilte toujours pas qu’il peut défendre un défi non opposé de quelqu’un qu’il soutient lorsque qu’Astro attaque Mathaplo pour remporter la partie, Fen’ aurait pu défendre et donner la victoire à Mathaplo. Enfin bref, c’est le jeu ma pauv’ Lucette ! Et bien qu’un peu dégouté pour Mathaplo (qui avait un très joli deck de multi basé autour de la colline de chez-plus-qui qui ramène de la mort les persos adverses), nous félicitons le nouveau champion de mêlée Astrobatordorak. Ce qui est encore plus extraordinaire c’est qu’il n’a débuté le jeu il n’y a qu’un mois et il a déjà tout assimilé, encore bravo à lui.

Nous rentrons et nous couchons tôt pour une fois dans le weekend end, étant tous un peu crevés. Le lundi verra de délicieuses pommes sautés cuisinées par Arthur (et oui en plus d’être champion de France, il fait bien la cuisine, mesdames un cœur est à prendre ! En plus son lit est confortable) avant de repartir pour Nantes. Tristes adieux puisque Mathaplo nous abandonne pour se diriger vers la Suisse alors que nous reprenons la bétaillère d’easy jet pour le retour vers Nantes où nous attend le père de Kat’ pour nous ramener chez nous dans son bolide et sa conduite sportive très « parisienne ».

Un grand merci aux lyonnais qui nous si généreusement accueillis.
Merci aux tourangeaux pour leur bonne humeur et leur analyse fine du méta.
Merci à Arthur pour sa cuisine et de nous avoir laissé son lit !
Merci à Martial pour son restau divin et ses vins fins.
Merci à Astro pour la séance de sport du samedi soir et sa bonne humeur
Merci à tara pour m’avoir remis mes idées en place et démontrer qu’il fallait avoir confiance en soi.
Merci à Fen’ pour être Fenrir (et oui, il est unique !)
Merci à Mirgwael pour nous avoir emmené dans sa voiture depuis l’aéroport.
Et enfin merci aux nantais avec qui on n’a partagé de très bon moment et surtout Mathieu qui va nous manquer mais je lui souhaite de réussir dans sa nouvelle vie Wink

Par contre une pouce baissé à :
- Dan Carter pour nous avoir ridiculisés
- Le Kebab du samedi soir et sa connexion wifi tremblotante.
- La finale du multi trop vite terminée.

_________________
"Jaime sends his regards"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spearmint
Joueur En Devenir


Nombre de messages : 16
Localisation : Ici , là , quelque part
Date d'inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: [CR] un nantais à Lyon   Mar 15 Déc - 11:51

la quatrième tu l'as jouée contre moi ( tu m'as bien roulé dessus d'ailleurs )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katagena
Président de la Garde de l'Ouest
avatar

Nombre de messages : 2622
Localisation : Nantes - (Centre Ville)
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: [CR] un nantais à Lyon   Mar 15 Déc - 12:42

la honte lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letronedeferjce.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [CR] un nantais à Lyon   

Revenir en haut Aller en bas
 
[CR] un nantais à Lyon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CR] un nantais à Lyon
» Grand Prix Lyon 2010
» Liste des matchs Journée 6 vs Lyon
» Liste des matches contre le Lyon
» Phelim Lyon 25/02/1461

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Garde De L'Ouest :: Les Archives de La Garde de l'Ouest :: Jeux de la Garde :: Le Trône de Fer :: Discussion TDF-
Sauter vers: